Le sabre laser se divise en trois disciplines : le combat sportif, le combat chorégraphié et le kata. Chacune dispose de ses propres spécificités mais toutes sont complémentaires. Il est bien entendu possible de se spécialiser. Le laseriste s’appuie également sur sept formes de combat pour manier et maîtriser son sabre laser.

Combat chorégraphié

Académie de la Force Chorégraphie

Le combat chorégraphié est une discipline de coopération entre deux ou plusieurs partenaires. Ils exécutent ensemble un combat sous forme de mise en scène préalablement répétée, le plus souvent costumée et accompagnée d’une piste musicale. Son but est de recréer l’illusion d’un véritable affrontement. Le sens du spectacle est à la base de cette discipline. Les coups doivent être précis, les mouvements spectaculaires. Il est bienvenu d’inclure un minimum de jeu d’acteur afin de rendre le tout plus réaliste. En définitive, un combat chorégraphié s’assimile à une courte pièce de théâtre.

Les participants sont donc invités à développer leur créativité et à imaginer les mouvements, les enchaînements et les déplacements qui composent le combat chorégraphié. Répéter régulièrement est indispensable afin de le fluidifier et de permettre au corps de l’assimiler. Il existe des compétitions officielles, avec son règlement spécifique (mouvements imposés, temps maximum et minimum, nombre de combattants…).

Combat sportif

Le combat sportif est une discipline d’opposition consistant en un duel réglementé entre deux laseristes. Limités au sein d’une arène, ils doivent toucher l’adversaire avec leur sabre laser afin d’accumuler le maximum de points dans un temps imparti (trois minutes en compétition officielle). Par exemple, la main vaut 1 point tandis que la tête en vaut 5. Il est donc important de jouer stratégiquement, de feinter et de surprendre en alternant attaque, riposte, défense et esquive. Contrairement à l’escrime traditionnelle, sauter et tourner autour de son adversaire est autorisé.

En combat sportif, il est obligatoire de porter les protections adéquates, a minima plastron, masque d’escrime, gantelets, genouillères et coudières. En compétitions officielles, des restrictions supplémentaires peuvent s’appliquer. La présence d’un arbitre formé est également primordiale afin de veiller au bon respect des règles, compter les points et tempérer les offensives les plus ardentes. Les frappes lourdes sont en effet proscrites, sous peine de disqualification dans les cas les plus extrêmes. Il va sans dire que le respect entre les laseristes est une valeur à laquelle l’Académie est très attachée : saluer son adversaire, accepter sa défaite, rester humble dans la victoire…

Académie de la Force Combat sportif

Kata

Académie de la Force Kata

Calqué sur les arts martiaux, le kata consiste à reproduire le plus fidèlement possible un enchaînement de mouvements codifiés. Il se déroule seul ou à deux face à un opposant imaginaire. Il n’est pas question ici de soumettre un adversaire par la force brute mais de progresser techniquement à titre personnel. Le kata exige donc rigueur, précision et patience.

Les sept formes

La pratique du sabre laser comprend sept formes – ou sept façons d’utiliser son arme. Chaque laseriste adopte la forme avec laquelle il se sent le plus à l’aise et peut en changer en fonction de la situation. Cependant, il est admis que les formes I et II constituent les bases de tout apprentissage.

Forme I | La première forme enseignée aux novices afin d’intégrer les bases du sabre laser à deux mains : postures de garde et de combat, déplacements, gestion des distances…

Utilisateur : toute personne souhaitant trancher dans le vif les rangs ennemis grâce à des mouvements bruts et amples.

Forme II | La seconde forme enseignée aux novices dans laquelle le sabre laser est tenu à une main, avec une grande mobilité et des mouvements fluides et légers.

Utilisateur : Comte Dooku

Forme III | Conçue pour la défense, elle vise à retourner la force de son adversaire contre lui à base de parade-ripostes et de contre-attaques soudaines.

Utilisateur : Obi-Wan Kenobi

Forme IV | Forme de combat impressionnante basée sur une très grande mobilité, des sauts et des acrobaties dont il est difficile d’anticiper les mouvements. Elle est cependant épuisante pour son utilisateur.

Utilisateur : Maître Yoda, Anakin Skywalker

Forme V | Forme offensive et brutale composée d’attaques et de contre-attaques violentes et puissantes. Exigeante physiquement, elle vise à briser et à dominer son adversaire.

Utilisateur : Dark Vador

Forme VI | Forme particulière s’inspirant du meilleur et du pire des formes précédentes. Ses adeptes sont des combattants polyvalents mais manquant peut-être de spécialisation.

Utilisateur : Coleman Trebor

Forme VII | Forme fondée sur l’imprévisibilité, mêlant contrôle de soi et expression de rage, transformant le sabre laser en un tourbillon de coups directs, fulgurants et imprévisibles. Très technique, elle est réservée à des laseristes confirmés.

Utilisateur : Mace Windu